Interception 7-12 ans

INTERCEPTION (concerne les enfants qui ont entre 7 et 12 ans environ)

L’orthodontie interceptive a pour but d’éviter l’installation de problèmes difficiles à gérer par la suite. Elle permet également d’être plus conservateur (éviter des extractions de dents définitives et éviter des interventions chirurgicales) et de raccourcir le temps de port des bagues.

L’orthodontie interceptive commence vers 7 ans et dure en général de 9 à 12 mois. Elle est suivie d’une interruption de traitement de plusieurs années avant de commencer le traitement global entre 9 et 14 ans.

En présence d’un fort décalage squelettique, l’orthodontiste profitera du pic de croissance pré-pubertaire existant chez l’enfant. Au moyen d’appareillage orthopédiques ou orthodontiques avec auxiliaires (exemples: les élastiques de traction inter-maxillaires), l’orthodontiste pourra obtenir un gain de croissance permettant une amélioration faciale et fonctionnelle de l’enfant.

L’action se fait principalement au niveau des fonctions (posture générale, posture linguale, ventilation, mastication), au niveau du squelette et de sa croissance (insuffisances de développement du maxillaire ou de la mandibule), ou au niveau des dents (inversé d’articulé, absence de dents etc…).

75% de notre patientèle orthodontique présente une insuffisance de développement sagittal de la mâchoire inférieure. En agissant précocement et en levant les verrous de cette croissance, il est possible d’éviter à l’enfant un long et difficile traitement orthodontique plus tard (extractions de prémolaires, chirurgie orthognathique…).

Une phase de traitement interceptif dure en général 12 mois: voici le même patient que ci-dessus, il a retrouvé une occlusion fonctionnelle et une évolution normale de la croissance de ses mâchoires.